Archives mensuelles : février 2019

Loi Blanquer : cinq organisations syndicales demandent aux députés de ne pas la voter en l’état

2019-02-28T18:30:35+01:0028 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Alors qu’il devait s’articuler autour de l’obligation d’instruction ramenée à 3 ans, le projet de loi dit Blanquer "Pour une école de la confiance" est devenu, au fur et à mesure de ses évolutions, un texte qui bouleverserait le fonctionnement du système éducatif sans faire la preuve de progrès.

Public / Privé : toutes et tous ensemble le 19 mars

2019-03-04T15:06:26+01:0026 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Nos organisations CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES de la Fonction publique s’inscrivent dans l’appel unitaire interprofessionnel pour faire du 19 mars prochain un temps fort de mobilisation. “” Le Président de la République, le Premier ministre et le gouvernement, en accord avec le MEDEF, mettent en œuvre une politique ultralibérale. Celle-ci, multiplie les attaques contre les [...]

Rassemblement pour le droit de manifester librement le 27/2

2019-03-04T11:41:40+01:0026 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Rassemblement pour le droit de manifester librement et en sécurité et contre l’utilisation des armes dites intermédiaires Mercredi 27 février à 18h Place Garibaldi à Nice La loi dite « anti-casseurs » constitue une atteinte au droit de manifester et instaure une présomption de culpabilité en interpellant des personnes qui auraient « l’intention de commettre des [...]

Ensemble pour l’école inclusive : un rendez-vous manqué !

2019-02-23T14:51:00+01:0014 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Le 22 octobre dernier, le Ministère de l’Education Nationale et le Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées lançaient, à grand renfort de communication, une consultation sur l’école inclusive. Cette concertation, déclinée en trois axes thématiques (attendus des familles et des associations, un métier d’accompagnant attractif et la mise en œuvre de l’expérimentation des Pôle Inclusifs d’accompagnement localisé 5 -PIAL-) débouche aujourd’hui sur des propositions qui seraient mises en place dès la rentrée 2019 pour « une transformation complète de l’école à la rentrée 2020 ».

Loi Blanquer : la confiance ne se décrète pas !

2019-02-23T14:50:47+01:0014 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

La loi Blanquer dite de « l’école de la confiance » qui avait pour but essentiel d’abaisser l’âge de la scolarisation obligatoire à 3 ans est devenue un véritable fourre-tout au service du projet idéologique du gouvernement. La FSU y lit la volonté du Ministre de l’éducation d’imposer des transformations importantes tant dans l’organisation de l’École que dans les contenus à enseigner.

Loi Blanquer : la confiance ne se décrète pas !

2019-02-28T18:32:49+01:0014 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

La loi Blanquer dite de « l’école de la confiance » qui avait pour but essentiel d’abaisser l’âge de la scolarisation obligatoire à 3 ans est devenue un véritable fourre-tout au service du projet idéologique du gouvernement. La FSU y lit la volonté du Ministre de l’éducation d’imposer des transformations importantes tant dans l’organisation de l’École que dans les contenus à enseigner.

Ne rien céder face à l’antisémitisme

2019-02-23T14:50:13+01:0014 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Des actes odieux ouvertement antisémites se sont multipliés ces derniers jours : tag du mot « Juden » sur la vitrine d’un restaurant Bagelstein, inscription de croix gammées sur le portrait de Simone Veil, sciage d’arbres plantés à la mémoire d’Ilan Halimi. La FSU condamne avec la plus grande fermeté ces actes violents.

Proposition de loi B. Retailleau/E. Philippe : les libertés publiques en danger

2019-02-26T12:50:12+01:0012 février 2019|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Le gouvernement a décidé de reprendre à son compte la proposition de loi de Bruno Retailleau adoptée au Sénat le 23 octobre 2018 visant à « prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs ». Alors que la France dispose d’un arsenal législatif déjà des plus répressifs, ces nouvelles mesures si elles étaient votées porteraient gravement atteinte aux libertés publiques de toutes et tous.

Go to Top